Ancienne maison forte à vendre à la frontière
Bourbonnais / Marche / Auvergne (23)
mandat 0964
Gentilhommière à vendre

À vendre : ancienne maison forte devenue gentilhommière ;
logis 350 m² et grenier (éléments XVIIème), orangerie aménagée en maison d’amis ;
panorama splendide, piscine ; bâtiments agricoles.
Sur 16,5 ha de prairies et bois libres, possibilité 40 ha loués en sus.

Galeries de photos :

Un idéal point stratégique à la frontière du Bourbonnais et de la Marche déploie un splendide panorama paisible de la Vallée de la Vouèze aux gorges du Cher jusqu’aux Combrailles. Du haut de ce petit volcan de roche et lave fondue, le domaine est visible qui descend en pente douce, prairies bordées de chênes et petit bois autour de chemins creux : 17 ha libres, entourés de 40 ha loués (prix en sus). Nul bruit que la bise et les chants d’oiseaux.

Au Moyen-Âge, le seigneur de ces fief et paroisse bourbonnais possède justice haute, moyenne et basse.
Au XVIIème siècle, le logis est remanié à la mode du jour, dont il reste les éléments originels remarquables : sols en pierre ou planchers, escaliers centraux d’honneur ou de service, boiseries, poutres épaisses à 3,80 m de hauteur, portes sculptées… Au XVIIIème siècle, nouvel embellissement : une grange devancée d’un pavage, et une orangerie en pierre de taille viennent jouxter le logis ; la façade de lave ivoire de l’actuelle maison d’amis s’ouvre plein sud, alors que le logis en moellons arbore des parements de lave ocres bigarrés du bistre au rosé de cette pierre appelée rhyolite.

À l’ouest, le jardin clos de murets et bordé d’arbustes possède encore sa porte de côté, et s’est enjolivé d’une piscine. La boulangerie, bien qu’à rénover, peut encore servir au pain grâce à un four fonctionnel. Plusieurs bâtiments agricoles légèrement à l’écart permettent d’y engranger les récoltes, dont grange et abri au nord, et ferme et hangar au sud, bordant le chemin d’entrée. Le tout complété par un puits monolithe et une fontaine prolixe.

Le logis :
La façade claire percée de hautes baies laisse entrer une luminosité augmentée parfois d’une double exposition des pièces. Le logis, comme souvent, possède une partie avant réservée aux seigneurs, et arrière accessible à la domesticité.
* Rez-de-chaussée :
- L’entrée centrale traversante, dallée de pierre, permet la réception noble à l’est, côté vue, face au magnifique escalier de chêne à balustre ; et le va-et-vient à l’ouest des domestiques entre les potager, verger, cave et office. Le jardin clos de murs dévoile arbustes et piscine.
- De part et d’autre de l’entrée noble, les réceptions : à gauche, le grand salon sud-est, aux poutres impressionnantes ; à droite, la salle à grande cheminée, toujours de pierre locale, dallée de pierre bistre, avec son coin cuisine à l’américaine (XXème siècle !) et pierre d’évier ancienne. La pièce peut donner à l’arrière sur la cuisine nord-ouest, et accède à l’ancienne orangerie à l’est.
- À l’arrière : à gauche deux pièces à rénover, à droite : cuisine familiale.
- Sous les escaliers, accessible par porte rustique et escalier de pierre : la cave voûtée dont la légende dit qu’elle débouchait sur des souterrains.
* Étages :
- Un palier intermédiaire sépare l’escalier d’honneur de l’escalier de service (pourtant visible et sculpté de détails), originalité agréable, qui mène aux chambres de bonne à l’arrière (ouest).
- Par l’escalier de service : à droite, un couloir distribue salle de bains, toilettes, chambre de la gouvernante à cheminée de marbre XIXème mais boiseries et alcôve XVIIème. Étonnant vestige de cette époque inventive : demeurent dans le placard des porte-manteaux et porte-perruques « mobiles » d’époque ! À gauche : salle d’eau et chambre plus modeste, bien qu’à double exposition.
- Par l’escalier d’honneur (pièces à l’est): * à droite, la chambre d’invités à plancher, boiseries, alcôve XVIIe; dans les placards de l’alcôve : toilettes d’un côté, salle de bains de l’autre ; * au centre : palier en tomettes d’époque (trace de patte de chien XVIIème !), et suite de l’escalier vers le grenier ; * à gauche : chambre seigneuriale à parquet XVIIème arborant de beaux assemblages de planche formant des motifs ; boiseries, cheminée de pierre ; cachés à l’arrière : salle de bains et toilettes.
- Grenier aménageable : tout en tomettes d’époque ; charpente chêne « 4 pans » ; lucarnes permettant l’aménagement.

Chauffage électrique permettant de chauffer indépendamment certaines parties de la maison ou non. Gros œuvre en très bon état (prévoir cependant remaniement de parties de toitures et réfection boulangerie). Second œuvre régulièrement entretenu ou rénové. Rénovations électricité 1993, chauffage, sanitaires, décoration et toutes fenêtres changées à partir des années 1990.

Classe énergétique :
48928

L’ancienne orangerie 1780, aménagée en maison d’amis moderne et lumineuse (lumière plein sud ; accessible de l’intérieur et de l’extérieur) :
- 2 grandes salles de vie : l’une dallée de pierre locale, l’autre de tomettes ; cheminée avec poêle à bois ; appentis arrière (buanderie) ;
- 2 chambres : chambre parentale au centre, puis chambre en pignon ;
- Salle de douche récente (meuble double vasque).

Cette propriété authentique, dans un site paradisiaque à 440 m d’altitude, entourée de ses bâtiments agricoles (au choix) et de son vaste terrain libre (et occupé au choix), est très facile d’accès :
• Aérodrome de Montluçon-Guéret à 15 min (pour amateurs de voltige aérienne)
• Montluçon à 30 min, sous-préfecture de l’Allier (100 000 habitants : SNCF, hôpitaux, lycées…)
• 2 bourgs historiques et touristiques à moins de 10 min (tous commerces)
• RCEA 10 min
• Route du Limousin (25 min Aubusson et Guéret)
• 1 h 30 aérodrome du Val de Vienne

Prix avec tous bâtiments et 16,5 ha libres : 530 000 €  A.C.
– possibilité 40 ha occupés en sus.

Fiche précédente : Fiche suivante :
proche

Saint-Amand-Montrond (18)

Maison à vendre Exclusivité !
Maison contemporaine familiale à vendre :
balcons surplombant un panorama superbe à 190°, 600 m² de prestations
récentes et intelligentes, terrain 3832 m² (possibilité ajout 1900 m²).
frontière

Bourbonnais / Marche / Auvergne (23)

Gentilhommière à vendre À vendre : ancienne maison forte devenue gentilhommière ;
logis 350 m² et grenier (éléments XVIIème), orangerie aménagée en maison d’amis ;
panorama splendide, piscine ; boulangerie, puits,
sur 5 ha de prairies libres. Possibilité ajouts de terres libres et occupées.